COMPORTEMENT DE L’INVESTISSEUR

Décisions, décisions

Dans le monde des placements (et dans la vie), nous aimons croire que nous agissons rationnellement. Pourtant, nous ne prenons pas toujours nos décisions pour les raisons que nous croyons. L’économie comportementale a prouvé que des facteurs sociaux, émotionnels et même cognitifs peuvent influer sur nos décisions. En reconnaissant l'existence de ces tendances - ou de ces partis pris - nous avons plus de chance d’atteindre nos objectifs à long terme.

Le comportement mimétisme survient quand nous suivons des foules, même si les foules agissent bizarrement. C’est comme dépenser plus pour une tulipe que pour une maison. Découvrez pourquoi la formule « Tous les autres le font » peut être une excellente raison de faire autre chose.

En savoir plus

Aversion pour les pertes

Mais qu’est-ce que l’obstacle d’eau tant redouté du golf a à voir avec les placements?

Ce « ker-plunk » tant redouté peut rendre les golfeurs excessivement prudents, les obligeant à sacrifier les résultats pour leur sécurité. Il en va de même pour les placements. La peur des pertes à court terme peut empêcher les investisseurs de réaliser des gains à long terme.

En savoir plus

Biais de disponibilité

La « Semaine du requin » vous éloigne-t-elle de l’eau?

Les chances d’être attaqué par un requin sont d’environ 1 sur 11 500 000.

Mais nous ne basons pas toujours nos décisions sur les probabilités. Nous les basons souvent sur la première chose qui nous vient à l’esprit, et en raison de cela, tout ce qui est récent ou spectaculaire passe au premier plan. C’est pourquoi nous pourrions éviter l’eau pendant la « semaine du requin » à la télévision. Et c’est la raison pour laquelle, depuis une décennie, malgré la récession, certains investisseurs observent encore la situation depuis la côte.

En savoir plus

Préférence nationale

La meilleure équipe de soccer mondiale serait-elle composée uniquement de joueurs canadiens?

Si vous aviez la possibilité de bâtir l’équipe mondiale de soccer par excellence, il est fort probable que vous choisiriez les meilleurs joueurs de la planète.

Alors, pourquoi si peu d’entre nous le font avec nos placements? Comme pour les meilleurs joueurs de soccer, il est logique de choisir les meilleures sociétés des différents pays. La préférence nationale vous freine-t-elle?

En savoir plus