Les FNB À Bêta Intelligent Sont-Ils Effectivement Plus Intelligents?Sep 28, 2018

Quand il est question de l’arrivée des nouveaux FNB sur le marché canadien, les stratégies à bêta intelligent continuent de susciter un certain engouement au sein de l’industrie. Selon le groupe de recherche sur les FNB de la Banque Nationale, des montants de 745 G$ et de 14,6 G$ ont été investis dans des stratégies à bêta intelligent aux États-Unis et au Canada, respectivement, ce qui représente un actif total de 21 % du côté américain et de 9 % du côté canadien! Compte tenu de la forte variété de produits à bêta intelligent, les investisseurs doivent comprendre comment ils fonctionnent et les résultats qu’ils visent à obtenir.

Quels sont les objectifs des produits à bêta intelligent? Essentiellement, ils visent à offrir aux investisseurs de meilleurs rendements corrigés du risque. Pour ce faire, une équipe de gestion des placements met au point un indice personnalisé dans le but que celui-ci inscrive des rendements supérieurs à ceux des indices traditionnels pondérés en fonction de la capitalisation boursière, qui sont habituellement utilisés à titre de référence.

Cette façon de procéder ressemble à ce que les gestionnaires actifs tentent de faire. J’aime décrire la stratégie à bêta intelligent comme une stratégie quasi active, en raison de la présence humaine qui est nécessaire pour déterminer les règles et les filtres. Cependant, une fois qu’elle est en place, elle est ensuite essentiellement gérée comme une stratégie passive.

Cela dit, comment décide-t-on dans quelle stratégie à bêta intelligent investir? Le nombre de ces produits et des fournisseurs qui les offrent continuant d’augmenter, la quête du bon placement peut devenir décourageante. Le contrôle préalable est un incontournable. Il est très important de faire une inspection en bonne et due forme.

Comme c’est le cas pour la plupart des instruments de placement, je crois que la simplicité est la clé. Si la méthodologie est trop compliquée, vous aurez plus de difficulté à la comprendre et encore davantage à l’expliquer à vos clients. Pour l’investisseur moyen, un parcours plus tranquille à long terme pourrait être une option intéressante lorsqu’il est question des stratégies à bêta intelligent. Ces types de stratégies ont tendance à générer un bêta de l’ensemble du portefeuille moins élevé, ce qui, à court et à long terme, est plus facile à tolérer pour les investisseurs.

Les stratégies à bêta intelligent multifactorielles qui réunissent des facteurs tels que la qualité, la valeur l’élan économique et la faible volatilité ont prouvé, par le passé, leur capacité à produire des rendements plus stables en créant moins de volatilité. Ne sous-estimez pas la valeur des rendements stables. Parmi les plus grands risques auxquels s’exposent les investisseurs figurent leurs propres réactions et leur manque de discipline.

Nous avons pu constater des exemples notables en ce sens au cours des derniers mois. De fait, des sociétés d’envergure ont fait l’objet de ventes massives pour différentes raisons :

Les marchés réagissent aux facteurs émotionnels, ce qui peut donner lieu à de forts accès de volatilité. Toutefois, les rendements stables générés par la bonne stratégie à bêta intelligent peuvent aider les investisseurs à se protéger de leur propre ennemi : eux-mêmes.