Banque du Canada : un motif de pause?Dec 11, 2018

Chart fang and SP performance july 2018

L’annonce

Mercredi dernier, les marchés ont été surpris par le ton conciliant du commentaire de la Banque du Canada (BdC) concernant sa décision de maintenir inchangés ses taux directeurs. Elle a souligné certaines des difficultés avec lesquelles doit composer l’économie canadienne sur plusieurs plans.

Tout d’abord, l’incidence négative sur le secteur énergétique a) de la faiblesse prolongée des prix du pétrole canadiens par rapport aux prix mondiaux et b) de la décision surprise du gouvernement albertain d’imposer une réduction de la production de brut pour soutenir les prix. Cette décision aura probablement des conséquences négatives sur la production de ce secteur ainsi que sur ses investissements et sa contribution au PIB canadien dans son ensemble. La BdC a aussi commenté l’effet négatif des escarmouches commerciales sur la demande mondiale, un enjeu bien sûr pour un exportateur comme le Canada. Enfin, elle a indiqué craindre un repli de l’inflation dans les prochains mois, ce qui permettrait à la croissance non inflationniste de prolonger le cycle. Il semble que de nombreuses autres inquiétudes se profilent à l’horizon!

La trajectoire des taux

L’énoncé de la BdC indique qu’elle compte toujours faire passer les taux dans la fourchette « neutre » (c.-à-d., trois hausses supplémentaires), soit la limite inférieure de l’estimation actuelle. Cependant, la Banque du Canada va probablement copier la Réserve fédérale américaine et s’appuyer davantage sur des données concrètes. En outre, étant donné le contexte décrit plus haut, il n’est pas urgent d’atteindre ce niveau rapidement.

Chart 3 year global manufacturing performance

Le marché ne prend désormais en compte que 23 pb (soit une augmentation) pour 2019, ce qui est nettement moins qu’il y a un mois ou deux lorsqu’il s’attendait à une augmentation de 60 bp (soit près de trois relèvements).

Chart 3 year global manufacturing performance

Sensibilité aux taux d’intérêt au Canada

La sensibilité aux taux d’intérêt est importante au Canada vu les niveaux élevés d’endettement et l’effervescence des marchés de l’habitation. Les politiques macroprudentielles semblent calmer le marché de l’habitation; elles font baisser la pression qui pèse sur la BdC pour qu’elle augmente les taux afin de contrer une bulle potentielle. Les hausses de taux précédentes font toujours effet puisque les taux hypothécaires et les coûts de service de la dette continuent de croître, ce qui a contribué à un certain refroidissement des prix de l’habitation (mais certainement pas leur effondrement). Une pression moindre s’exerce donc sur la BdC pour qu’elle relève davantage les taux.

Chart 3 year global manufacturing performance

En conclusion

Le fait de rallonger un peu la duration de nos portefeuilles cette année a été une bonne décision, mais nous pensons que le marché tient déjà fortement en compte le ton plus conciliant de la BdC (et de la Réserve fédérale, par ailleurs). Par conséquent, le moment viendra d’augmenter la duration en fonction de niveaux plus favorables qu’à l’heure actuelle. Nous pensons qu’il est plus judicieux pour l’instant de maintenir les répartitions actuelles (sous-pondération de la duration).

Chart 3 year global manufacturing performance

En ce qui concerne les actions canadiennes, l’écart de valorisation entre les États-Unis et le Canada reste à un niveau assez élevé, ce qui suggère habituellement qu’une partie plus ou moins importante des mauvaises nouvelles est déjà prise en compte par le marché boursier canadien. Il y a quelques mois, nous avons augmenté la pondération des actions canadiennes pour établir une légère surpondération. J’étudierai plus en profondeur la question des actions canadiennes dans un prochain billet, restez à l’affût!

Les commentaires, opinions et analyses de Michael Greenberg sont fournis uniquement à des fins de renseignements et ne doivent pas être considérés comme des conseils de placement individuels ni comme une recommandation d’investir dans un titre ou d’adopter une stratégie de placement. En raison de l’évolution rapide du marché et de la conjoncture économique, les commentaires, les opinions et les analyses sont valables à la date de la présente publication et peuvent changer sans préavis. Le présent document ne constitue pas une analyse complète de tous les faits importants au sujet d’un pays, d’une région, d’un marché, d’un secteur, d’un placement ou d’une stratégie.