Technologie : Un monde, deux systèmes

Chetan Sehgal explique pourquoi la pandémie mondiale et la rivalité entre les États-Unis et la Chine ont entraîné une demande pour une plus grande résilience et sécurité des chaînes d'approvisionnement.

Chetan Sehgal, CFA

Profile name

LES CHAÎNES LOGISTIQUES SOUS PRESSION

Les chaînes logistiques internationales subissent une pression croissante depuis quelques années. Même avant la COVID-19, de plus en plus d'entreprises et de pays en quête de diversification avaient commencé à se détourner de ce qu'ils percevaient comme une dépendance excessive à la Chine dans un contexte d'augmentation du coût de la main d'oeuvre en Chine et de tensions commerciales accrues avec les États-Unis.

La rivalité sino-américaine s'étend désormais du commerce à la technologie, et nous voyons apparaître une situation « un monde, deux systèmes » dans laquelle les considérations géopolitiques dominent de plus en plus l'évolution des tendances technologiques et commerciales. Cette situation est déjà manifeste pour ce qui est des géants en ligne : certaines entreprises américaines connues de tous, comme Google, Amazon et Facebook, sont absentes ou quasiment absentes de l'écosystème en ligne chinois.

La pandémie mondiale a provoqué une demande en faveur de chaînes logistiques plus résilientes et sûres, accentuant encore cette évolution structurelle. Les chaînes logistiques mondiales commencent à se fracturer, ce qui crée des difficultés mais aussi des opportunités pour les entreprises capables de négocier efficacement cet environnement en mutation.

Téléchargez le document PDF pour lire l’article complet.

QUELS SONT LES RISQUES ?

Tout investissement comporte un risque, notamment celui de ne pas récupérer le capital investi. Les cours des actions peuvent fluctuer, parfois de manière rapide et brusque, en raison de facteurs propres à des sociétés, industries ou secteurs spécifiques ou de la conjoncture générale. Les investissements à l'étranger comportent des risques spécifiques, comme les variations des taux de change, l'instabilité économique et l'évolution de la situation politique. Les investissements sur les marchés émergents présentent des risques accrus liés aux mêmes facteurs. Une stratégie exposée en particulier à certains pays, régions, industries, secteurs ou types de placements peut être sujette à un risque d'événements défavorables plus élevé qu'une stratégie investissant de façon plus diversifiée. Le secteur des technologies peut être sérieusement touché par l'obsolescence de la technologie actuelle, des cycles de produit courts, une baisse des cours et des bénéfices, la concurrence de nouveaux acteurs sur le marché ainsi que par les conditions économiques générales. Les entreprises plus petites ou plus récentes peuvent être particulièrement sensibles aux fluctuations des conditions économiques, et leurs perspectives de croissance sont moins sûres que celles des sociétés de plus grande envergure, plus solidement établies, et peuvent s'accompagner également d'une volatilité.

Les entreprises et études de cas présentées ici sont utilisées uniquement à des fins d'illustration ; tout investissement peut ou non être détenu par tout portefeuille conseillé par Franklin Templeton. Les opinions ne sont destinées qu'à fournir un aperçu de la manière dont les titres sont analysés. Les informations fournies ne constituent ni une recommandation ni des conseils individuels en investissement pour tout titre, stratégie ou produit de placement spécifique. Elles n'indiquent pas les intentions de négociation de tout portefeuille géré par Franklin Templeton. Les exposés de faits proviennent de sources considérées comme fiables, mais leur exhaustivité ou leur exactitude n'ont pas fait l'objet d'une vérification indépendante. Ces opinions ne peuvent pas être considérées comme un conseil en investissement ni une offre pour tout titre spécifique. Les performances passées ne garantissent pas les résultats futurs.