Perspectives des stratégies alternatives de K2 Advisors au troisième trimestre

Selon K2 Advisors, les dislocations de valorisation entre sociétés, secteurs, régions et classes d’actifs provoquées par l’impact de la COVID-19 et les ajustements de prix correspondants offrent de nombreuses opportunités pour les stratégies alternatives sélectionnées.

APERÇU

Nous restons convaincus que les bouleversements des cours entre les sociétés, les secteurs, les pays et les catégories d'actifs découlant des effets de la COVID-19 et que les ajustements de cours connexes offrent de nombreuses possibilités pour certaines stratégies de couverture. La durée et l'ampleur des ajustements économiques et de la courbe de l'offre et de la demande sont inhérentes à la richesse des occasions qui se présenteront.

Faits saillants de la stratégie

Stratégie macroéconomique discrétionnaire

Les gestionnaires peuvent se voir offrir des possibilités de dispersion macroéconomique intéressantes découlant des différences dans la manière dont les pays sont touchés par la crise sanitaire et économique en cours et y réagissent.

Stratégies de positions acheteur et vendeur sur actions (généralistes)

La COVID-19 a entraîné une dispersion sectorielle et intrasectorielle des actions, tout en accélérant l'échéancier des tendances à long terme favorables et évanescentes attendues. Toutefois, les investisseurs ne savent toujours pas comment la reprise économique va se dérouler.

Positions acheteur et vendeur sur titres de créance

Après une période difficile, les gestionnaires vont se recentrer sur les données fondamentales. Or, la réouverture économique fera des gagnants et des perdants. Les gestionnaires peuvent également déployer des opérations d'arbitrage sur la valeur relative et la structure du capital, en isolant le risque au niveau de l'émetteur et du titre, respectivement.

Téléchargez le PDF pour continuer à lire cet article


MENTION JURIDIQUE

Les cotes de perspectives de K2 Investment Research & Management (IRM) reflètent les opinions du groupe IRM de K2 à la date indiquée et peuvent ne pas représenter les opinions d’autres groupes au sein de K2 ou de Franklin Templeton. Les cotes sont établies en fonction d’autres stratégies de fonds de couverture et ne constituent pas une opinion à l’égard du rendement ou du risque absolu prévu d’une stratégie ou d’une sous-stratégie en particulier. Les cotes sont établies par l’équipe IRM de K2 et sont fondées sur un éventail de facteurs jugés pertinents par l’analyste ou les analystes couvrant la stratégie ou la sous-stratégie et peuvent être modifiées de temps à autre à la discrétion de K2.

Ces cotes représentent un seul facteur parmi de nombreux qu’utilise K2 pour effectuer des recommandations de placement, qui peuvent varier en fonction des objectifs spécifiques, de la tolérance au risque et des autres considérations d’un client. Par conséquent, une cote positive ou négative n’indique pas nécessairement qu’une stratégie ou une sous-stratégie en particulier devrait être surpondérée ou sous-pondérée, respectivement, au sein d’un portefeuille donné.

Le présent document contient une discussion générale sur certaines stratégies adoptées par les stratégies de couverture sous-jacentes, qui peuvent être réparties dans différentes stratégies K2. Ce document d’intérêt général n’est fourni qu’à titre informatif. Il ne doit pas être considéré comme une source de conseils juridiques ou fiscaux ni comme une offre de titres ou une invitation à acheter des titres d’un fonds qui utilise les stratégies K2. Rien dans ce document ne peut être considéré comme un conseil de placement. Vous pouvez vous adresser à K2 pour obtenir des renseignements sur le rendement propre à une stratégie K2. Le présent document ne peut être reproduit sans le consentement écrit de K2.

Les rendements passés ne sont pas représentatifs ou garants des résultats futurs.

Certains renseignements contenus dans le présent document représentent ou sont basés sur des énoncés prospectifs ou de l’information prospective, notamment des descriptions de changements prévus sur les marchés et les attentes en matière d’activité future. K2 est d’avis que ces énoncés et cette information reposent sur des estimations et des hypothèses raisonnables. Toutefois, les énoncés prospectifs et l’information prospective sont par nature incertains et les évènements ou les résultats réels peuvent différer des prévisions à leur égard. Par conséquent, il ne faut pas s’y fier indûment.

On a fait preuve de soin et de diligence en recueillant l’information fournie dans ce document. Toutefois, la préparation du document peut avoir nécessité des données de tiers, qui n’ont pas fait l’objet d’une vérification ou d’une validation indépendante par Franklin Templeton ou K2.

Toute recherche ou analyse dont il est question dans le présent document a été obtenue par Franklin Templeton ou K2 pour son propre compte et ne vous est communiquée qu’à titre informatif. Franklin Templeton ou K2 ne pourra être tenue responsable de toute inexactitude, erreur ou omission aux présentes, quelle qu’en soit la cause, par quiconque utilise le présent document.

QUELS SONT LES RISQUES ?

Tous les placements comportent des risques, dont une perte possible de capital. Les placements dans les stratégies de placement non traditionnelles et les fonds de couverture (collectivement les « placements non traditionnels ») sont complexes et de nature spéculative, comportent des risques importants et ne devraient pas être considérés comme un programme de placement complet. Les instruments financiers dérivés sont souvent utilisés au sein de stratégies de placement non traditionnelles et comportent des coûts et peuvent créer un effet de levier économique dans le portefeuille du fonds, ce qui peut entraîner une volatilité importante et amener le fonds à participer aux pertes (ainsi qu’aux gains) pour un montant qui dépasse largement l’investissement initial du fonds. Selon le produit retenu, la liquidité des placements non traditionnels est parfois limitée; de tels placements ne conviennent donc qu’aux individus qui peuvent se permettre de perdre la totalité de leur placement. Rien ne peut garantir que les stratégies de placement utilisées par K2 ou les gestionnaires des entités de placement sélectionnées par K2 donneront les résultats escomptés.

Il est difficile de repérer des occasions de placement intéressantes, et celles-ci comportent un niveau d’incertitude élevé. Les rendements générés par les placements non traditionnels peuvent ne pas rémunérer adéquatement les investisseurs pour les risques commerciaux et financiers courus. Les investissements dans les placements non traditionnels sont assujettis aux risques de marché communs aux entités qui investissent dans tous les types de titres, y compris à un risque de volatilité. Par ailleurs, certaines techniques de négociation utilisées par les placements non traditionnels, comme l’effet de levier et les techniques de couverture, peuvent amplifier les effets négatifs dont le portefeuille de placement peut éventuellement faire l’objet.

Selon leur structure, les placements non traditionnels pourraient ne pas être tenus de fournir régulièrement des informations sur les cours ou leurs niveaux de valorisation aux investisseurs, et leurs actifs sous-jacents peuvent ne pas être entièrement connus. Un investissement dans des placements non traditionnels peut également avoir des conséquences sur le plan fiscal; l’investisseur aura donc intérêt à consulter un conseiller fiscal avant d’investir. Les investisseurs dans certains placements non traditionnels comme les fonds de couverture devront acquitter des frais et des charges directs calculés en fonction de l’actif ainsi que des frais et charges indirects additionnels et une rémunération calculée en fonction de l’actif des fonds de placement dans lesquels ces placements non traditionnels investissent.